1, rue de la Loire, 44966 Nantes Cedex 9

Special examen professionnel

Examen d’adjoint administratif

Vous étiez agent administratif qualifié vous êtes devenu adjoint administratif 2ème Classe, ceci vous concerne:

dessin-concoursL’avancement au grade d’adjoint administratif territorial de 1re classe s’effectue par voie d’inscription à un tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire, après une sélection par la voie d’un examen professionnel ouvert aux adjoints administratifs territoriaux de 2e classe ayant atteint le 3e échelon et comptant au moins deux ans de services effectifs dans ce grade.

Les examens professionnels pour le recrutement en qualité d’adjoint administratif territorial de 1re classe comportent les épreuves suivantes :

1° Une épreuve écrite à caractère professionnel portant sur les missions incombant aux membres du cadre d’emplois. Cette épreuve consiste, à partir de documents succincts remis au candidat, en trois à cinq questions appelant des réponses brèves ou sous forme de tableaux et destinées à vérifier les capacités de compréhension du candidat et son aptitude à retranscrire les idées principales des documents (durée : une heure trente ; coefficient 2). Cette épreuve est anonyme et fait l’objet d’une double correction. Sont autorisés à se présenter à l’épreuve orale les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 5 sur 20 à l’épreuve écrite ;
2° Un entretien destiné à permettre d’apprécier l’expérience professionnelle du candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions qui lui seront confiées. Cet entretien débute par une présentation par le candidat de son expérience professionnelle sur la base d’un document retraçant son parcours professionnel et suivie d’une conversation. Ce document, établi conformément au modèle fixé par arrêté du ministre chargé des collectivités locales, est fourni par le candidat au moment de son inscription et remis au jury préalablement à cette épreuve (durée : quinze minutes, dont cinq minutes au plus d’exposé ; coefficient 3).

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Un candidat ne peut être déclaré admis si la moyenne des notes obtenues est inférieure à 10 sur 20. A l’issue des épreuves, le jury arrête, par ordre alphabétique, la liste des candidats admis à l’examen.

Chaque session d’examen professionnel fait l’objet d’un arrêté d’ouverture qui précise la date limite de dépôt des inscriptions, la date des épreuves et l’adresse à laquelle les candidatures doivent être déposées.

L’arrêté d’ouverture est affiché, jusqu’à la date limite de clôture des inscriptions, dans les locaux de l’autorité organisatrice de l’examen ou du centre de gestion concerné. Un délai d’un mois au moins doit séparer la date limite de dépôt des candidatures de celle à laquelle débute l’examen.

Le président du centre de gestion compétent assure cette publicité pour les collectivités et établissements affiliés. Les collectivités et établissements non affiliés assurent par eux-mêmes cette mission.

Quand l’UNSA s’engage, ce sont les agents territoriaux qui gagnent…

Examen d’adjoint technique

Vous étiez agent des services techniques vous êtes devenu adjoint technique 2ème Classe, ceci vous concerne:

– Par dérogation, peuvent être promus au grade d’adjoint technique territorial de 1ère classe, pendant une durée de 3 ans à compter de la date d’entrée en vigueur du présent décret, après une sélection par la voie d’un examen professionnel, les adjoints techniques territoriaux de 2e classe ayant atteint le 3e échelon et comptant deux ans de services effectifs dans leur grade.

Les examens professionnels pour le recrutement en qualité d’adjoint technique territorial de 1re classe prévus aux articles 11 et 26 du décret du 22 décembre 2006 susvisé sont ouverts dans les spécialités suivantes:

1° Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers ;
2° Espaces naturels, espaces verts ;
3° Mécanique, électromécanique ;
4° Restauration ;
5° Environnement, hygiène ;
6° Communication, spectacle ;
7° Logistique et sécurité ;
8° Artisanat d’art ;
9° Conduite de véhicules.

Les examens professionnels comportent les épreuves suivantes :

1° Une épreuve écrite à caractère professionnel, portant sur la spécialité choisie par le candidat lors de son inscription. Cette épreuve consiste, à partir de documents succincts remis au candidat, en trois à cinq questions appelant des réponses brèves ou sous forme de tableaux et destinées à vérifier les connaissances et aptitudes techniques du candidat (durée : une heure trente ; coefficient 2). Cette épreuve est anonyme et fait l’objet d’une double correction. Sont autorisés à se présenter à l’épreuve pratique les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 5 sur 20 à l’épreuve écrite ;

2° Une épreuve pratique dans l’option choisie par le candidat, lors de son inscription, au sein de la spécialité considérée et destinée à permettre d’apprécier l’expérience professionnelle du candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions qui lui seront confiées. Elle comporte une mise en situation consistant en l’accomplissement d’une ou de plusieurs tâches se rapportant à la maîtrise des techniques et des instruments que l’exercice de cette option implique de façon courante. Cet exercice est complété de questions sur la manière dont le candidat conduit l’épreuve, ainsi que sur les règles applicables en matière d’hygiène et de sécurité. La durée de l’épreuve est fixée par le jury en fonction de l’option. Elle ne peut être inférieure à une heure ni excéder quatre heures (coefficient 3).

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant. Un candidat ne peut être déclaré admis si la moyenne des notes obtenues est inférieure à 10 sur 20. A l’issue des épreuves, le jury arrête, par ordre alphabétique, la liste des candidats admis à l’examen.

Quand l’UNSA s’engage, se sont les agents territoriaux qui gagnent…